Bonjour. Je m’appelle Julie et je suis hypocondriaque.

Je souffre. Oh, que je souffre. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point. On dirait que je n’ai pas un membre à la bonne place. La tête dans le cul, un poing au ventre, les pieds dans la bouche, le doigt dans l’oeil, le coeur sur la main; la liste est longue.

Ce soir au sous-sol de l’église Saint-Dominique, c’est notre meeting mensuel. Les hypocondriaques anonymes se donnent rendez-vous tous les premiers mercredis du mois. Moi, je suis sur mes derniers miles, je le sais. JE SUIS MOURANTE! Oh à petit feu mais tout de même; un éclat de verre peut anéantir une forêt, sans surveillance. Ne rien prendre à la légère. Surtout pas l’air; elle contient tant de bactéries. J’essaie d’arrêter, mais, parraîtrait-il que c’est plus difficile que d’arrêter la poudre.

En fait, je dis «notre meeting» mais je n’y suis jamais allé. Oh j’ai voulu, quelques fois, mais j’ai toujours mal au coeur, ce jour-là.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s