Anthropomorphisme

banc

Y’a le chef, en avant,
et y’a nous, en arrière.

Il nous crie des ordres
pour que ça fasse beau qu’il dit.

On fait ça pendant des heures,
mais ça change rien au fait d’avoir l’air d’une grosse baleine nerveuse.

J’ai compris que si je me plaçais au milieu du groupe,
le courant créé par les autres fournissait l’effort à ma place.

Des fois, quand je veux, j’ai pas de volonté.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s