Force de la nature

File:Wave polished glass fragments from Guantanamo's Glass Beach.jpg

Il existe un endroit où, en l’espace d’un siècle, nous avons alternativement, jeté et ramassé  selon notre volonté.

La nature, a encore une fois corrigé l’une de nos erreurs.

La plage brille de mille feux.
On s’y rend pour ramasser, ces petits morceaux de verre poli.
Comme on s’y rendait pour jeter ce que l’on  ne voulait plus.

Au début du siècle précédent, les résidents du coin ont décidé d’utiliser cette plage comme décharge municipale.
Pendant plus de 60 ans on y a déversé, déchets, bouteilles, métal et même véhicules que l’on ne désirait plus.
Ensuite il est devenu interdit d’y jeter quoique ce soit. La plage, ou ce qu’il en restait a été laissée à elle-même.

La mer a cependant continué d’exister, et après des décennies d’érosion, les morceaux de verre abandonnés sont devenus de beaux petits cailloux.

Aujourd’hui la plage a été nettoyée des plus gros morceaux de métal restant. On s’y rend pour ramasser le verre poli. On veut s’en faire des bijoux, ou le garder en pot pour se remémorer la plage et une partie de nos vacances.

Mais on oublie peut-être le plus important, la force de la nature.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s