La disparition

L’audience se leva lorsque Latoge entra et donna le coup d’envoi.
L’Horloge indiquait 11h24. Silence était présent.

– Vous pouvez vous asseoir… Cas 1823, la disparition de madame St-Clair. Personnellement, j’aimerais bien aller manger vers midi, alors si nous pouvions enfin clore ce dossier… Maître Deladéfense, avez-vous de nouveaux témoins dans cette affaire?
– Oui, votre Honneur. J’appelle à la barre Monsieur Lelit… Alors Monsieur Lelit, pourriez-vous nous dire où était Madame St-Clair dans la nuit du 8 au 9 mai 1998?
– Elle était déjà dans de beaux draps…

Dans l’assistance, même le jury riait. Le marteau ramena le calme:
– Silence!!! Maître, d’autres questions?
– Ce sera tout pour l’instant votre Honneur. J’aimerais appeler maintenant Monsieur Mascara… Monsieur Mascara, qu’avez-vous à dire sur ce dossier?
– Madame St-Clair a pris le temps de m’appliquer vers 9h48, le matin du 9. Malheureusement, contrairement à son habitude, elle ne me glissa pas dans son sac. Je ne peux donc pas vous éclairer plus sur les activités de madame. Je suis resté sur le bord du lavabo toute la journée…
– Vous avez un alibi?
– Oui: Madame Soie-Dentaire.
– Bien. Nous appelons maintenant Madame Serrure… Sauriez-vous nous dire où était madame St-Clair le 9 mai?
– Tout ce que je peux vous dire, c’est que madame St-Clair quitta l’appartement le 9, vers 14h32. Je ne l’ai plus jamais revue.
– Où est-elle allée?
– Ça, je ne saurais vous le dire… Mais ma voisine, madame Voiture, le pourrait peut-être…
– Faites entrer Madame Voiture… Alors, avez-vous vu Madame St-Clair, le 9 en après-midi?
– Non… Je ne l’ai pas vue de la journée…

Devant ce dossier qui n’allait nulle part, Latoge commençait à s’énerver.
– Mais qui donc nous dira où est passée madame St-Clair??
– Votre honneur, si vous le permettez, on vient de trouver un témoin-clé dans l’histoire. Il n’apparait pas sur la liste des témoins, mais si vous n’y voyez pas d’objection, je l’appellerais à la barre; nous pourrions peut-être ensuite aller diner…

Dans un long soupir, tout en s’étirant vers l’arrière, Latoge acquiesça.
– Je n’y vois pas d’objection…
– Très bien. Deladéfense appelle à la barre Faucheuse. Madame, pourriez-vous nous éclairer sur cette mystérieuse disparition?
– Malheureusement oui… J’ai croisé madame St-Clair le 9 mai, vers 18h42, sur l’autoroute. C’est tout ce que je peux vous dire….

On entendit le marteau, et Latoge déclara:
– Bien. J’ai vraiment faim! Le dossier est clos, la séance est levée.

Publicités

2 réflexions sur “La disparition

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s