Partir en fumée

–  Oui, allô?

–  Bonjour Madame, je me présente: Yvon Brûlé, vendeur d’extincteurs depuis 25 ans!  Je passe dans votre coin prochainement et je me demandais si vous aviez un extincteur à la maison?

–  Euh, non… pis j’en ai pas besoin, merci. Bonne journ…

–  Madame, madame, madame – on n’a jamais besoin d’un extincteur avant d’en avoir besoin!  Quand le feu va prendre sous vos yeux, vous êtes mieux d’en avoir un sous la main, non?

–  J’ai des détecteurs de fumée et le téléphone, pis ça me suffit. Merci, là, Monsieur. Bonne journ…

–  Et vos photos?  Vos biens précieux?  Vous allez laisser brûler tout ça pendant que les pompiers s’en viennent?  Oupelaille que vous jouez avec le feu, vous! Avec un extincteur, Madame, vous allez pouvoir éteindre le feu avant qu’il ne se répande dans toute votre maison.  Un accident, ça arrive vite, croyez-moi! Une fondue chinoise qui tourne mal, une bougie oubliée, une casserole d’huile qui s’enflamme, un court-circuit… une heure plus tard, tout est parti!

–  Ouin, vous avez raison, Monsieur, mais j’ai juste pas d’argent pour ça, ça fait que merci d’avoir appelé, là, et bonne journ…

–  Ah ben vous avez de l’argent pour passer au feu, vous? Je vends pas des extincteurs pour faire de l’argent, moi, Madame, mais pour sauver des vies. Mes extincteurs je les vends pas cher parce que je veux que les gens les achètent.  J’en ai pour tous les budgets: des petits, des moyens, des gros, des extras gros, j’ai même un format industriel, on pourrait éteindre le feu de la Saint-Jean avec ça!  Bref, ça varie entre 30$ et 200$.  Mais entre vous et moi, tous les feux partent souvent d’une minuscule étincelle. Vous habitez quel grandeur d’appartement vous?

–  (soupir) Trois et demi…

–  Bon, vous voyez, pour 50$ vous allez pas acheter un extincteur, mais votre tranquillité d’esprit…  Parce que près de vous vous aurez le bon outil pour éteindre ce qui pourrait gâcher votre vie la journée où vous en aurez besoin!

–  Ouin… en tout cas on peut pas vous reprocher de manquer de conviction, vous.

–  Je m’appelle pas Yvon Brûlé pour rien, croyez-moi!  J’vous tords pas un bras là, j’vous offre simplement de mieux vous protéger!  C’est pas un gratte-dos que je veux vous vendre, c’est un outil qui pourra vous sauver la vie!

–  Bon… faudrait que j’y pense, là… Pouvez-vous rappeler plus tard?

–  Pour que vous ne répondiez pas… quand vous allez voir mon numéro sur l’afficheur?  (tut-tut-tut-tut-tut) Madame, j’ai d’autres vies à sauver, moi!  Notre temps est précieux à tous les deux.  Alors ça vous intéresse ou non?

–  Ouin… ben…

–  Écoutez.  Mardi prochain, je viens chez vous.  Pour 50$, je vous installe votre extincteur, pis je vous explique son fonctionnement.  À quelle heure ça vous convient?

–  Ben… j’suis là toute la journée…

–  Disons 11h?  Confirmé?  Mardi 3 juillet 11h.  À quelle adresse?

–  Ouin… bon… (soupir)  645 rue de la Caserne.  C’est juste à côté de la caserne de pompiers.

–  OK!  C’est noté.  Madame, sérieusement… bravo! Vous venez de faire un pas dans la bonne direction concernant votre sécurité!  C’est tout à votre honneur – surtout si vous avez des êtres chers!  Je vous dérange pas plus longtemps donc, on se voit mardi prochain!

–  Bon… Bonne journée, là, Monsieur.

–  Merci à vous Madame de me faire confiance!  Bonne journée à vous aussi!

–  …

–  Bon, yesss$$$!!! Encore un mon Jean-Marc!  J’te dis que celle-là a m’a pas demandé trop d’énergie… un vrai gros poisson!  En plus tu sais quoi? A reste juste à côté de la caserne!!! (rires) En tout cas encore une autre dizaine comme ça pis notre semaine est faite!  On va l’avoir notre voyage de pêche, mon chum…

–  (toussotement) Hé-ho! Monsieur Brûlé! Votre poisson a pas raccroché, encore…  Mais là, oups! Y vient de lâcher l’hameçon!  Vraiment vous venez de me foutre le feu au cul, vous là!!!  Pis savez-vous quoi mon cher Monsieur? Mon petit doigt me dit qu’y’a AUCUN de vos MAUDITS extincteurs qui va réussir à l’éteindre!!!  Ça fait que BONNE JOURNÉE!!!!

Clic.

– …oupelaille… C’te maudit bouton là, m’a le défoncer!!! Oublie-ça mon Jean-Marc notre dernier 50$… y vient de partir en fumée! (bang bang) RACCROCHE DONC, viarge de bouton de c@&@ de ?))!& de…

Clic.

4 réflexions sur “Partir en fumée

  1. Ahah – dsl mais – le plaisir des expressions populaires et la pluralité de leur signification : avoir le feu au cul – et l’extincteur – je déforme un peu mais c’est trop drôle –

    Mais t’as bien fait de ne pas tomber dans le panneau – c’était un véritable escroc – bien qu’un extincteur puisse se révéler utile en fâcheuse position –
    si tu veux j’en ai un à vendre – pas cher – appelle-moi –

    1. Le pire c’est que je me suis pratiquement convaincue moi-même avec cette histoire. Faudrait bien que je m’achète un extincteur, ça pourrait être pratique lorsque j’en aurai besoin. 😛

  2. Merveilleux d’être sauvé par un « viarge de bouton  » comme celui-là !!!
    C’est le genre de technologie que j’aime !

Répondre à Pierre Emmanuel Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s