All-you-can-eat

Tu m’ouvriras galamment la porte, et nous choisirons une banquette près de la fenêtre. Tu me diras ne pas croire que c’est la première fois. Je te dirai simplement qu’il y a une première fois à tout. En étudiant le menu, tu auras cet air théâtral et solennel qui me fera toujours craquer. Tu cocheras les cases sur le carnet de commandes, le crayon plomb aura l’air minuscule dans ta grosse patte de géant… Je découvrirai que j’aime quand tu choisis pour moi, et que je t’aime vraiment beaucoup.

Le serveur discret viendra prendre notre commande. Je te poserai mille et une questions sur les poissons que nous mangerons, et tu auras réponse à tout, en fin connaisseur. J’aimerai effleurer les petits couverts carrés, si délicats et simples, j’aimerai faire tourner les baguettes entre mes doigts… J’aurai l’impression de vivre une cérémonie. Un véritable baptême. Et je saurai, instinctivement, que ça deviendra un rituel dans le futur, un rituel juste pour nous deux.

Nous parlerons peu, en attendant le premier service; nous n’aurons jamais besoin de nous parler beaucoup. Je serai affamée, un peu impatiente… La soupe fumante me calmera. Puis le serveur arrivera avec la première assiette. Des tranches de thon. La première bouchée me téléportera au paradis. Ce sera doux et frais, tendre et velouté… Un orgasme pour les papilles. J’aurai l’impression de redevenir vierge.

Le serveur viendra souvent à notre table, avec d’autres plats… Tous différents, tous colorés, tous sublimes. Œufs de poisson rouges crépitant sur la langue, douceur de l’avocat et du riz… La perfection. J’aurai l’impression de manger des bijoux. Tu seras fasciné par mon appétit (et moi aussi). Le wasabi me remplira les yeux de larmes piquantes, et ça te fera bien rire. Nous sortirons du restaurant en titubant, bras dessus bras dessous, lourds mais heureux de s’en être mis plein la panse.

Je te demanderai combien de sushis nous avons mangé au total. Tu me diras quelle importance, it’s all-you-can-eat. Je saurai, instinctivement, qu’il y aura plusieurs autres premières fois avec toi. Et je découvrirai que je t’aime vraiment beaucoup, plus qu’hier, moins que demain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s