Chez Soeur Beauregard

Chez Sœur Beauregard, on s’amuse beaucoup. La madame n’a pas grand-chose de catholique, mais elle est la grande sœur de tout l’monde. Elle est dodue, elle a un œil de verre, elle rigole bien fort et elle a la foi grasse. C’est pourquoi on l’appelle sœur Beauregard. Elle tient une taverne près du port avec quelques chambres à l’étage. De gracieuses demoiselles attendent dans les chambres, attendent les marins qu’elles devront divertir pendant la nuit.

Chez Sœur Beauregard, on boit du rhum et on mange du gumbo. La maison a un cachet unique, car elle est la seule dans le port à offrir un freak show chaque samedi soir. Le neveu de la madame, André, peut ainsi montrer toute l’étendue de ses talents. Parfois, il arrache un clou du mur avec son anus. Parfois, il y met une boule de billard. Cette semaine, il s’insère un extincteur dans le cul de force. Il termine toujours son numéro en dansant la claquette. Ça fait rire les marins.

Il arrive pourtant à sœur Beauregard d’avoir une lueur soudaine de mélancolie dans son oeil de verre. Alors, tout l’monde sait à quoi elle songe. Trois mots : Speedo Michel-Ange David. Trois mots qui clignotent dans sa tête. Il était blond, bouclé, bronzé, beau comme une statue grecque; il portait un speedo quand elle l’avait rencontré sur la plage… et dans une unique nuit de rêve le bel éphèbe avait fait voir des étoiles à la grosse madame, qui le méritait bien… Il était reparti tôt le matin sur son voilier, et n’était jamais revenu… laissant la madame torturée par le désir pour toujours… Pauvre sœur Beauregard…

Mais la mélancolie ne dure jamais longtemps chez la madame. Son tempérament est si naturellement festif. C’est sûrement pour ça que les marins reviennent toujours chez elle. Et c’est peut-être aussi ce qui a plu à David. Son rire tonitruant, ses voluptés moelleuses, le chant d’opéra qu’elle a poussé au moment de l’orgasme…

Et puis il y a trop de travail à faire dans la taverne. Servir, cuisiner, torcher, divertir, nourrir les poules. Et répondre aux questions quand elle a un peu de temps. Car l’obèse madame a réponse à tout.

-Sœur Beauregard, que faire avec des morceaux de verres polis ramassés sur la plage?

-Si tu es borgne comme moi, tu te fais un œil avec, ou tu les donnes à André qui va marcher dessus avec un pinson dans l’anus. C’est un de ses meilleurs numéros!

-Sœur Beauregard, le cubain marié prend-il soin de sa femme?

-Le seul Cubain que je connais, sa femme est en haut. Va la voir et pose-lui la question toi-même. C’est 100 piasses.

-Sœur Beauregard, j’ai attrapé les parasites d’une baleine, comment m’en débarrasser?

-Ah non, pas encore? T’es allé voir la grosse Hilda en face, hein? C’est bien fait pour toi! T’avais juste à venir chez nous, mes filles sont propres, elles!

-Mais je l’aime bien moi, Hilda…

-Pfff! Alors arrête de te lamenter!

Elle en avait vu du monde et du pays, la madame, après avoir fui le couvent dans sa jeunesse! « Tout ce que j’ai fait de grand je l’ai fait en désobéissant » disait-elle souvent, lorsqu’elle racontait ses aventures et déboires… Comment elle avait perdu son œil gauche par exemple, dans une bagarre à grands coups de tessons de bouteilles, alors qu’elle défendait l’honneur d’une de ses précieuses filles. (C’est aussi de cette manière qu’André avait appris à marcher sur du verre cassé). Les marins ne se lassent jamais de cette histoire. C’est tout comme si elle était des leurs.

La madame gesticule et mime la bagarre, les marins rigolent, les filles sur leurs genoux aussi, et les verres s’entrechoquent joyeusement. Ça sent bon le stew et les saucisses. En gros, c’est comme ça que ça se passe chez Sœur Beauregard.

 

(note: tous les termes de recherche utilisés sont en italique dans le texte.)

Publicités

2 réflexions sur “Chez Soeur Beauregard

  1. Wow, encore une fois bravo ma chère, tu as l’art du portrait dans la plume, c’est intense, et quelle bonne idée de mettre tous les termes de recherche en italique. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s