Nouilles en grève

C’est une étrange procession qui déambule sous nos yeux aujourd’hui. Toutes les grandes artères de la ville sont bloquées. Et il en est ainsi pour plusieurs grandes villes du monde. Nous sommes tous sur nos balcons, pantois, et nous n’en croyons pas nos yeux. Que penser de cet absurde défilé?

C’est la grève des nouilles.

Nous tremblons de peur devant les conséquences de cette révolte. Nous n’aurions jamais cru cela possible. Des milliards de nouilles ont envahi les rues de la Terre. Des spaghettis, bien droits, des macaronis roulant sur eux-mêmes, d’élégantes lasagnes tenant des banderoles… Toutes sortes de pâtes marchent, ensemble.

Un journaliste questionne un fusilli ambassadeur.

-Nous voulons de meilleures conditions de vie. Nous voulons nous syndiquer. Nous voulons sensibiliser les gens à nos misérables conditions. Les gens se soucient beaucoup des poulets, par exemple, s’ils ont été élevés en cage ou à l’extérieur, les gens veulent manger des poulets heureux! Mais qu’en est-il de nous? Avez-vous déjà visité une usine de pâtes alimentaires? Ça n’arrête jamais, jour et nuit! Et que dire des OGM, monsieur? Les scientifiques nous dénaturent!! Nous on veut simplement nourrir les gens, mais dans la dignité! Connaissez-vous les statistiques concernant l’épuisement professionnel chez les nouilles? Des chiffres effarants, monsieur!

Un fettuccine passe devant la caméra, interrompant l’entrevue par son cri de guerre; quand il sera au bulletin de nouvelles ce soir, le pays tout entier l’entendra hurler sa rébellion : « On est dans l’eau chaude! » Nous verrons un peu de bousculade, l’amorce d’une émeute, de fragiles spaghettinis se casseront tristement sur le macadam…

La grève durera longtemps. Nous découvrirons que les nouilles sont têtues. Un jour la ville prendra feu. Les pauvres, affamés, privés de leur principale nourriture, deviendront agressifs. Des vitres seront fracassées, des voitures renversées, des commerces incendiés. Des supermarchés seront vandalisés; nous y verrons des mères de famille se battre à coups de poing pour les derniers sacs de macaronis.

La population mondiale est à genoux, prise en otage, et n’y comprend rien. Les revendications des nouilles sont de plus en plus irréalistes. Nous assistons à des dialogues de sourds.

Personne ne l’avait vue venir, cette grève des nouilles. Et personne ne sait comment ça va finir.

2 réflexions sur “Nouilles en grève

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s