Un amour impossible

Les deux familles les plus influentes du petit hameau qu’on appelait Condom étaient en froid depuis des mois

Une rencontre organisée sous le platane de la place du village avait pour but de dénouer cet imbroglio et de rétablir les faits – mais rien n’y fit – je vous laisse écouter et juger par vous-même

Mais d’abord un peu de contexte

Deux familles d’agriculteurs depuis la nuit des temps rivales

Maurice à la tête de la première gagna au gros lot l’été dernier, une cagnotte comme il ne s’en était jamais vue, des quintaux et des quintaux d’euros. Du coup il délaissa son travail à la ferme pour réaliser un vieux rêve, d’abord entretenu par sa mère, jadis par sa grand-mère, un rêve d’aristocratie : celui d’apprendre à lire, à écrire et à bien perler, comme seuls savent les gens de la grande ville.

Cependant, malgré tous les efforts entrepris, les mots nouvellement appris se bousculaient à la sortie et lui parvenaient parfois trop vite de la tête à la bouche

Comme les nouveaux riches, il en disait parfois trop pour épater la galerie

Fernand, lui, n’avait jamais ouvert un dictionnaire de sa vie, il continuait à fourrager la terre de ces gros bras, de ces grosses mains

Il trouvait ridicule cette lubie de Maurice, qu’il trouvait à la limite perverse, tant il ne comprenait plus ce que son ex-copain d’enfance lui racontait

Les faits : Le garçon de Maurice entretenait des relations d’écuries avec la fille de Fernand. Les rumeurs allaient bon train au village

D’où le froid

D’où la rencontre sous le platane

Mon garçon aime votre fille dit Maurice

Ma fille doit pas voir ton gars ! j’la promets à un autre !

Vous le lui avez dit

Hein !

Tu lui as dit !

Non !

Et alors !

Et alors quoi !

Il aurait fallu qu’elle le susse !

Fernand fronça les sourcils, grimaça, grogna et mit son poing sur la gueule de Maurice dont les lunettes se cambrèrent de douleur pour échouer en plein centre de la fontaine du village

Les discussions sont depuis rompues entre les deux clans

Roméo et Juliette, eux, pour leur plus grand bonheur, continuent de folâtrer en secret dans la paille

2 réflexions sur “Un amour impossible

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s