La vie rêvée

Je vais souvent au petit bar d’en face.

Il arrive alors que je pense à la vie que j’aurais pu vivre, l’autre.

Pris de nostalgie, l’endroit l’impose, c’en est même le temple, je suis assailli d’émotions qui enfouies le jour partout dans mon corps se dégourdissent la nuit pour trouver leur chemin jusqu’à mon esprit.

Le cul bien enfoncé dans mon tabouret doublé de cuir brun, j’ose le scénario qui n’a pas eu lieu.

Je ressasse.

Habituellement ça ne dure pas et d’un geste de la main, comme si je chassais une vilaine mouche, j’expédie ailleurs ces pensées du passé qui minent le présent.

Plus tard dans la soirée et pendant mon retour, la vie idéale se résume à mon lit, ce grand matelas qui me recueille toutes les nuits.

Faut dire que j’aime ce bar à l’ambiance feutrée, où la lumière jaune réchauffe et tamise les affres de la réalité.

Je suis un homme d’atmosphère, j’y peux rien, j’suis comme ça.

Une musique de jazz ajoute à mon transport et tout redevient possible, l’espace d’un temps.

Chaque soir, c’est un tour du monde en bouteille qui défile devant moi, avec ses parfums d’Amérique, ses accents du sud, ses couleurs insulaires et ses goûts d’ailleurs.

Toutes ces potions, toutes ces options – autant de chemins enivrants.

Un miroir avantageux me renvoie l’image d’un homme, ici, intemporel.

Puis y a cette fille, avec qui j’aime parler, avec qui j’aime rire.

Mais je m’égare et j’ai trop bu.

J’ai ici des engagements, dont celui de respecter une promesse

Même la vie idéale n’est pas sans contraintes.

Je vais vous en donner une recette

D’abord, prendre un shaker, y mettre ensuite :

De bonnes prédispositions

Une enfance heureuse

Garder au loin le malheur, les accidents et les mauvais comportements

Ajouter une bonne dose d’épanouissement, de passion et de voyages

Du rire et de la chance, beaucoup de chance

Des amitiés sincères

Un soupçon d’audace

Des rencontres déterminantes

Une blonde

Une surdose d’amour

Des vacances et du soleil

Des tas de moments tendres

Ne manquer jamais de rien et ne jamais trop vouloir

Une mort sereine

Mélanger le tout et verser dans un grand verre à Cocktail

Garnir d’une touche tout à fait personnelle

Servir avec deux pailles

Publicités

2 réflexions sur “La vie rêvée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s