Une vie idéale? pffff….

La vie idéale…. Quel concept! Créé de toute pièce par l’esprit humain.

Rêver d’avoir ce que l’on ne possède pas, souhaiter un monde meilleur. Vouloir avoir les choses qui selon nous manquent à notre bonheur. On passe notre vie à essayer de la rendre parfaite. On se créé des attentes, on voudrait que ce soit comme dans les films.

Selon moi, la vie idéale, ça n’existe pas. Ça fesse comme opinion, non?

L’herbe sera toujours plus verte chez le voisin. On souhaite plus d’argent, plus de temps, plus de biens matériels, plus d’amour, moins de problèmes, moins de dettes, moins de travail, moins de stress. On veut la femme du voisin, les fesses d’une célébrité, la job du boss, le talent de ce chanteur connu ou encore le salaire d’un joueur de hockey.

Bref, on veut. On est grugé par l’envie.

Comment peut-on réellement savoir ce qui constituerait notre vie idéal? Comment savoir réellement que telles ou telles choses nous rendra plus heureux? Celui qui a de l’argent en veut toujours plus ou désire autre chose. Nous avons été créés avec cette faille : nous resterons à jamais insatisfaits de notre sort, toujours à en vouloir plus.

Il faut donc éviter de définir la vie idéale et se concentrer sur la vie point

Une vie idéale ne peut être  jugée qu’à la fin de nos jours. C’est au jour de notre mort que nous pourrons avec certitude dire « j’ai eu une vie idéal ». Pour ce faire, il y a quelques règles à respectées :

 1- On ne vit pas dans le passé. Inutile d’idéaliser sur ce qui est arrivé ou encore de regretter nos décisions. Il n’est pas possible de les changer, on regarde en avant.

 2- On ne vit pas non plus dans le futur. Encore une fois, inutile d’imaginer que demain sera mieux qu’aujourd’hui.

 3- On doit vivre dans le présent. C’est la seule chose qui compte. AUJOURD’HUI.

 4- On doit vivre comme si c’était notre dernière journée. À tous les jours, on dit au monde qui nous entoure qu’on les aime, on se laisse bercer par les petits plaisirs de la vie.

 5- On assume nos décisions. Chaque décision prise était, au moment de le faire, la meilleure option, la chose qu’on voulait faire. C’est l’ensemble de ces décisions qui vous ont mené à la personne que vous êtes, qui ont développé votre caractère, vos relations avec vos proches. Sans ces décisions vous auriez vécu une autre vie. Il est cependant inutile de s’imaginer qu’elle aurait été meilleur (voir règle #1. Vous auriez seulement eu d’autres problèmes et d’autres insatisfactions.

Voilà la recette.

Moi ma vie idéale, je la vis à tous les jours!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s