T’es belle

La scène est séparée en deux pièces. Côté cour, une chambre à coucher : Lit, garde-robe, table de chevet avec quelques livres éparpillés. La porte d’entrée. Côté jardin : un salon : fauteuil, téléviseur, table basse où reposent revues et journaux.

Devant la garde-robe ouverte, Monica arrache frénétiquement les morceaux accrochés aux cintres en les balançant par-dessus sa tête. Elle soupire souvent, lâche quelques fois un petit couinement de découragement, et lance les vêtements jusqu’à épuisement du stock.

Monica , criant presque: Ostie, j’ai vraiment rien à me mettre.

Elle se laisse choir sur le sol, dans une montagne de vêtements. Elle continue de fouiller dans les vêtements sur le sol, l’air complètement découragé. Elle se gratte la tête, finit par se lever. Elle va au Salon, s’évache, prend un magazine sur la table, et  le feuillette rapidement. Soupire à nouveau. S’arrête sur une page et la fixe. L’arrache, la regarde à nouveau

Monicade plus en plus fort, déchirant rageusement la page en mille morceaux: Fuck you! Fuck you! Fuck you! Fuck you! Fuck you! Fuck you! Fuck you! Fuck you! Fuck you! Fuck you! Fuck you!

Elle regarde le bordel. Se prend les cheveux, soupire, et s’accroupit pour ramasser tous les papiers déchirés. Elle les dépose dans la poubelle. Elle ramasse le magazine et retourne à la chambre. Monica se fixe dans le grand miroir qui reflète sa silhouette au public. Elle examine son visage, puis une autre page du magazine. Se rapproche encore plus du miroir et le scrute de plus près. Longuement. Violemment, elle frappe le miroir d’un bon coup de poing, le fait éclater et rebondit sur le lit, en se tenant la main ensanglantée.

Monicase balançant : Tabarnak!

Entre Simon par la porte, côté cour, les bras chargés de nombreux sacs.

Simonen avançant jusqu’à la porte de chambre jusqu’à apercevoir Monica sur le lit : Monica! Attends de voir le festin que je nous ai acheté. J’ai deux… Qu’esse t’a faite, ostie?

Il laisse tomber tous les sacs et s’agenouille devant Monica.

Simon, paniqué : Ben voyons donc, mon amour… Qu’essé ça? Qu’esse qui est arrivé?

NOIR

Couchés sur le dos. La main de Monica est bandée. Simon, les bras dans les airs, tient le magazine de Monica et reste fixé sur une page.

Simonse relevant: Franchement…

Monica : Qu’esse que tu veux que je te dise Simon… Si tu savais à quel point j’me trouve laide…

Simon : Mais t’es pas sérieuse… Elle est moche, cette fille…

Monica : Moche, ta gueule! Regarde ses yeux, la rondeur de ses lèvres, ses mamelons qui pointent… ÇA, c’est une belle fille, loin d’être moche…

Simon : Euh… Photoshop, chérie, ça te dit quelque chose?

Monica, soupire en s’assoit : Simon la tourne et lui prend le visage entre ses deux mains.

Simon : T’es la fuckin’ plus belle.

Monica : Calisse, niaise-moi pas!

Simon : Calisse toi-même, Mo! À mes yeux c’est toi la plus belle!

Monica : j’suis laide pis j’suis grosse pis j’suis…

Simon, la coupant : Eille! Ces filles-là sont fakes. Moi j’taime, pis j’te trouve belle. Comme t’es. Avec ta face de zombie quand t’es sur la brosse, avec ta face toute croche quand tu pleures, avec tes rides de rire, avec ton caractère de marde, avec tes cheveux qui se mêlent dans le vent. J’t’aime TOI! Pis c’est toutes tes petites manies qui font que t’es belle. Se levant. La façon de mettre ton tshirt. La façon que tu tiens ta fourchette, la façon que tu craches le dentifrice…  Tu serais dans une ostie de revue pis je ne t’aimerais PAS!

Monica : C’est vrai ces mensonges?

Simon : Bah… R’passe-moi don’ la revue, voir…

NOIR

Publicités

Une réflexion sur “T’es belle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s