Déclamation

La laideur ce n’est pas du vaudeville, ce n’est pas du théâtre.

Mais bien une réelle tragédie, sans masque.

Il y a la laideur physique, cet accident tragique qui gâche la vie de ceux qui la portent, douloureusement – heureusement certains finissent par l’accepter.

Il y a la laideur intérieure, cette perversion de l’esprit qui gâche la vie de ceux qui la subissent, douloureusement – heureusement certains finissent par la fuir.

Rideau

Du parterre au balcon

Applaudissements

Rappel

Salutations et révérences

Restaurant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s