À partager

Il était une fois… où je partais à brailler à chaque nouvelle en rapport avec le massacre de Sandy Hook. Pourtant, des histoires aussi sordides (si on veut s’amuser à poser un barème pour calculer l’intensité du dégueulasse), il s’en passe pas mal souvent. Elles sont simplement moins médiatisées. Elles sont plus loin de chez nous. Elles touchent des gens pour qui on se sent moins concerné. Peu importe. L’horreur fait partie du quotidien. Et personnellement, c’est ça qui me mine. Je ne « prie » pas pour les enfants disparus, pour les victimes en général, pour les proches éplorés. Si je devais prier, ce serait pour nous, pour une humanité « meilleure » (whatever that means).

The Onion a publié un article qui résumait pas mal ma pensée du moment: Fuck Everything (*lien plus bas pour les curieux). C’est vrai, pourquoi s’entêter à vivre dans un monde aussi pourri. « Désolée, mais je suis pu capable. Bonsoir tout le monde ». Autre chose à dire? Non, les gens me dégoutent, point. Oui, ça m’inclut. Je pleure devant l’absurdité de retourner à ma routine, comme par indifférence, comme par lâcheté.

Je pourrais continuer à m’apitoyer ainsi sur notre sort d’êtres humains misérables. Mais je pourrais aussi contribuer un peu plus dans l’autre sens, faire ma part pour un retour de balancier. D’ailleurs, comme un retour de balancier, des publications se sont multipliées faisant l’éloge d’une humanité… humaine.**

Alors, pourquoi pas redoubler d’efforts de mon côté. Pas juste donner au gars dans la rue. Pas juste envoyer un chèque aux hôpitaux ou à l’association de recherche de blablah. Pas juste porter des biens à des organismes de réinsertion. Aller vers l’autre, directement. Et pas juste l’ami, la copine. Pas juste le collègue. Aller vers l’autre que je connais pas. Tendre la main, laisser un mot. Dire : « Salut mon frère, et si on se rendait la vie un peu meilleure? ».

L’idée, c’est d’établir un lien, une connexion gratuite.

La semaine passée, notre factrice a glissé une carte de vœux dans la boite aux lettres. Je sais maintenant qu’elle s’appelle Suzie.

Je pense sincèrement que même le plus petit geste compte pour beaucoup. Pour vivre longtemps et heureux, comme à la fin d’un conte pour enfants sur Ciné-Cadeau.

Liens :

* http://www.theonion.com/articles/fuck-everything-nation-reports,30743/

** http://www.buzzfeed.com/expresident/pictures-that-will-restore-your-faith-in-humanity

** http://www.buzzfeed.com/mjs538/moments-that-restored-our-faith-in-humanity-this-y

** http://fci.org/new-site/par-tragic-events.html

Publicités

5 réflexions sur “À partager

    1. Ben on commence tout de suite, tu veux attendre quoi sinon ? Pis on s’arrête pas, c’est pas parce que les Fêtes sont passées qu’il faut slacker… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s