Quel calvaire

« Le matin quand tu t’réveilles,
que t’as pris un coup la veille
Quel calvaire » *
Tu penses à ton gros patron
À sa grosse face de cochon
Quel calvaire
Tu décides de l’appeler
De prendre ta voix d’enrhumé
Quel calvaire
Tu calles malade à matin
Ça fera chier l’gros crétin
Quel calvaire

(*: extrait de « Quel Calvaire », une chanson de Plume)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s