La valse du notaire

La valse du notaire

La valse du notaire, par Élodie Jolette.  ♥♥♥
© Éditions aléatoires – 2013

« Dans son bureau tous les jours des vivants préparaient leur mort. Le notaire rédigeait les testaments et n’oubliait aucun détail – pour aider la succession d’abord, mais aussi pour permettre aux proches de vivre leur deuil plus facilement après le décès. Lorsqu’un client sortait de son bureau, le notaire se demandait toujours s’il allait le revoir vivant ou s’il entendrait son nom, la prochaine fois, dans la bouche d’un proche endeuillé. Comme il pratiquait depuis des années, plusieurs de ses clients devenaient des défunts chaque semaine; aussi, le vendredi soir, il faisait toujours jouer du Brahms et enfilait ses souliers de soirée avec cérémonie avant de fermer son étude. Dans le couloir, à tout hasard, il tendait la main devant lui à un partenaire invisible, puis il se mettait à valser de long en large, joyeusement, allègrement, jusqu’à 20 heures. C’était – et il le disait avec un clin-d’oeil – sa façon d’assurer un service après-vente, de garder la forme… et d’ajouter de la vie à la mort. »

– La valse d’une auteure! Beaucoup de plaisir et de profondeur dans ce premier roman d’Élodie Jolette! Manon Dumais, Voir

(En librairie quand les poules auront des… testaments.)

Publicités

5 réflexions sur “La valse du notaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s