Un voyage sans billet de retour

C’en était fini de cette vie pourrie. Elle avait pris une décision sans retour. Elle avait vendu sa maison ainsi que tout ce qu’elle pouvait, le reste elle le donnerait. C’était aujourd’hui sa dernière journée dans cet emploi de marde, fini d’entendre les clients s’obstiner pour retourner la cochonnerie qu’ils avaient achetée. Fini d’essayer de faire respecter une politique de retour à la con pour une compagnie qui traitait ses employés comme des numéros. Fini d’attendre quelque chose en retour de la vie, fini d’attendre un retour de la fortune.

Bref, c’était peut-être un retour d’âge, mais elle n’en pouvait plus. Elle voulait recommencer, repartir à zéro. Elle avait passé le point de non-retour, le billet d’avion était acheté, elle partait pour une nouvelle contrée. Ce serait en quelque sorte un retour au bercail, un retour aux sources.  C’était dans son sang quelque part, des traces de ce pays lointain, une grand-mère ou une arrière-grand-mère née sur une ferme. Peut-être qu’elle s’achèterait une ferme; faire un retour à la terre, un retour à la nature. Elle pourrait y cultiver ce qui serait suffisant pour sa survie. Fini les relations, fini le travail, elle avait décidé de vivre sa vie seule. Elle voulait avoir la paix

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s