Une robe couleur yaourt

Elle vivait tout avec passion.

Elle avait tout prévu évidemment, pour son mariage.

Elle avait étudié la position de chaque cheveu et engagé un comité de savants pour les fixer à leur place un par un.

Une décoratrice pour son visage.

L’anneau unique conçu pour elle allait mettre en valeur la robe de ses rêves, laquelle épouserait finement ses courbes délicates travaillées dures durant des mois pour sa journée spéciale.

Le tout serait sublime.

Passer le célibat, enfin.

Le prêtre avait été retenu pour la carrure de sa mâchoire et sa diction impeccable, faisaient sa bouille photogénique et sa personnalité supportable.

À la réception, la cosmologie du plan des tables donnait en sorte que chaque invité exprimerait vigoureusement le meilleur de lui-même, encouragé par des voisins aux intérêts partagés et une vue sur elle ou l’une de ses pareilles.

Malgré tout, elle ne se sentit ni bien ni sexy ni même mariable.

Elle vivait sa vaginite, ne pensait plus qu’à ça.

 

Publicités

Une réflexion sur “Une robe couleur yaourt

  1. Pövre elle ! Mais tout de même je pensais que tu allais nous dire qu’elle avait tout prévu … sauf la présence dans sa vie d’un « mariable » 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s