Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la vésicule sans jamais oser le demander à votre voisin (ou comment écrire un titre plus long que son texte)

À Vézon, mon voisin, un vieux zouave au visage vaseux, se pavoisait les vendredis, veste de vison et tout le bazar, pour deviser avec le vizir Nizam de ses envies de vésicule.

Une réflexion sur “Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la vésicule sans jamais oser le demander à votre voisin (ou comment écrire un titre plus long que son texte)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s