Biche, Ô ma Biche !

Biche, Ô ma Biche

Ton pied m’enserre

Ton pied me serre

Ton pied m’extirpe tête première

et

… tu passes à la suivante sans plus d’états d’âme

Me laissant là, gisante, les oreilles chauffées, écrasées

et

… c’est le pied !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s