Viviane

Montréal, 27 novembre 2013

Cher journal,

Comme les autres, je me sais travestie. Quelle étrange sensation que d’exister mais ne pas pouvoir diriger sa destinée. C’est comme être une demoiselle, ce poisson de nature grégaire qui suit aveuglément celui qui le précède dans le groupe sans pouvoir dévier de sa route et explorer de nouveaux territoires à sa guise.

Cette situation a débuté il y a quelques années déjà. On était au tout début de l’automne. Béatrice avait organisé une soirée pour souligner mon anniversaire. Mis à part nous deux, Daphnée, Aude, Mélodie et Charlotte  étaient présentes. Il y avait aussi Antoine. À l’époque je le connaissais assez peu. Il était surtout ami avec Béatrice. Il était très gentil et possédait une personnalité différente, voire opposée, à celle de Béatrice. Je me suis régulièrement posé la question comment les deux s’étaient rencontrés. Je ne l’ai jamais fait et il est trop tard maintenant. C’est là un de mes petits regrets.

Béatrice avait fait une réservation dans un restaurant indien. Elle savait me faire plaisir. J’adore la cuisine indienne avec ses épices et notamment le cari. Mais cela cachait quelque chose.

Peu après mon arrivée, j’avais ressenti une étrange sensation. La belle me suivait des yeux et des gestes. Elle épiait mes tics et mouvements et les reproduisait en y prenant un malin plaisir. Un peu comme les jeunes enfants qui répètent tout ce que disent et font leurs parents. Mais avec Béatrice c’était d’un niveau supérieur.

Depuis ce jour de mes 27 ans mon corps répond de moins en moins à ma volonté. 27 ans, cet âge maudit qui m’a vu mourir, mais pas vraiment.

Mélodie, Aude, Charlotte et Daphnée, je vous le dit:  nous sommes toutes des êtres clandestins sous la férule de Béatrice. C’est elle qui guide notre avenir.

——-

Viviane relut son texte, y apporta de petites corrections et le publia dans le blogue littéraire. Comme cela était prévu.

Publicités

2 réflexions sur “Viviane

  1. J’attendais une personnalité multiple dans la psy.

    Je trouve un vol de personnalité. On va dans le fantastique?

    J’adore être constamment étonnée.
    Camille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s