Pris au piège

Je suis pris au piège. Je suis vraiment coincé, dans une minuscule pièce sans fenêtre. Je ne sais vraiment pas comment je me suis retrouvé là. Qu’ai-je bien pu faire ?

Les murs sont couverts de mots, de phrases, de petits croquis. Je prends un crayon dans ma poche et je me mets à écrire sur un espace laissé libre. Je me laisse guider par mes pensées. J’ai la tête pleine de questions. Quand tout cela sera fini, que vais-je bien pouvoir dire à Béatrice, à Mélodie et aux autres ? Je pense particulièrement à Charlotte. Comment lui faire comprendre ce qui s’est passé ? Je ne peux même pas me l’expliquer moi-même.

Épuisé, je me couche dans un coin.

J’ai du dormir profondément. Je ne suis plus dans cette pièce sordide. Je me retrouve dans une chambre mais qui n’est pas la mienne. La porte n’est pas verrouillée. Hôtel. Je suis dans un hôtel. À la réception, on m’informe que la chambre a été réglée à l’avance.

De retour chez moi, tout le monde n’a qu’une seule question : où étiez-vous ? On se faisait un sang d’encre.

Le ton laisse paraître une profonde inquiétude. Si j’avais été à leur place j’aurais eu les mêmes craintes. S’ils savaient la nuit que j’ai eu: un vrai cauchemar.

Publicités

4 réflexions sur “Pris au piège

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s