Désolé pour les Cajuns…

La grippe aviaire avait anéanti toutes les populations de volailles de tous les continents

Pour le monde entier c’était la catastrophe

Pour les Cajuns c’était pire encore

Lorsque l’ouragan Katrina frappa les côtes de la Louisiane pour raser tout l’état en 2005 – tout le monde voulait survivre – aujourd’hui – sans ailes de poulet – tout le monde voulait mourir – chaque jour des Cajuns se jetaient des immeubles environnants de toute altitude – déprimés

Faute d’ailes – ils s’écrasaient sur le sol – à s’en décarcasser le corps

C’est alors qu’on m’a kidnappé et remis de force le dossier en me disant : T’as intérêt à faire vite mon gars !

Il me fallait créer à partir des spécimens restants et protégés une nouvelle espèce mutante et résistante à cette virulente agression virale

Inutile de vous dire que de nombreuses multinationales battaient sérieusement de l’aile à l’époque

Ma mission était de régler tout ça dans les plus brefs délais – rien de moins !

Moi le prodige de la science – Moi l’amoureux des bêtes – Moi le végétarien convaincu

Je me suis donc attelé à la tâche contre mon gré – le revolver sur la tempe

On m’a enfermé dans mon propre laboratoire – sous haute détention

J’ai alors cloné – mélangé – mixé – imaginé – projeté l’inimaginable

Au septième jour – c’était dimanche – j’ai trouvé l’inconcevable solution

À la fois géniale et révolutionnaire – À la fois terrible et inhumaine

J’ai créé un poulet résistant à toute infection – pouvant être doté de neuf ailes – 6 à droite – 3 à gauche – ce qui lui donnerait une démarche bancale et titubante et terriblement douloureuse

Dans la nuit du septième au huitième jour – j’ai beaucoup bu – j’ai retiré mes lunettes et contemplé l’obscurité – à minuit j’ai détruit par le feu tous mes travaux – mes geôliers n’avaient pas tout prévu

Au petit matin – j’ai ouvert la fenêtre de mon laboratoire – j’ai enfoncé mes mains dans mon sarrau de chercheur

Puis j’ai sauté dans le vide au son du chant du coq qui pour saluer mon courage hurlait Cocorico !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s