Berlin

Lorsque leur parvint la rumeur incroyable d’un trou dans le mur, ils se procurèrent tous masses, burins, marteaux et pioches pour faire chuter ensemble la frontière honteuse.

 

Aujourd’hui, au marchand de souvenirs, j’en achète platement un morceau, enfermé dans le plexiglas et monté en porte-clés.

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Berlin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s