Ne pas toucher

J’étais petite j’étais curieuse, chez ma grand-mère il y avait

Toutes sortes de choses fragiles, de beaux objets

Ma mère me disait

« Regardes avec tes yeux, pas avec tes mains. »

Et je regardais du plus fort que je pouvais

Et je ne risquais rien.

 

*

 

Je t’ai averti:

-Donnes moi pas ton coeur, j’risque de l’échapper.

Tu m’as dit:

-J’ai pas peur, t’as de belles mains et  j’sais voler.

On s’est pris tout un élan.

Et là, en mille morceaux coupants

Sous mes pieds

Ton coeur fait une flaque de lumière, beauté sacrifiée.

J’aurais dû juste regarder.

Ton coeur est un oiseau de verre soufflé et je l’ai brisé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s