Alibi – La fin

Adam n’était pas fier de lui. Il s’était dit, voilà trois coups passés, que c’était son dernier. Et ce matin, en lendemain de récidive, son sandwich aux œufs goutait la laine d’acier. Tout le contraire!

C’est que cette fois, il était impliqué au premier degré. Impossible à refuser. Ça lui rapportait au max. C’était lui qui connaissait quelqu’un qui connaissait quelqu’un qui savait où habite Stefie Shock. Il devenait ainsi LA pièce essentielle d’un puzzle machiavélique. Celui grâce à qui l’on allait sauver l’univers culturel. Il avait le grand rôle. Il allait enfin danser le cha-cha-cha plutôt que de faire la file d’attente au cinéma comme d’habitude. Tout le contraire!

Pour couvrir ses arrières, Adam avait eu la brillante idée de participer au crime à distance d’une soirée de speed dating. De cette façon, autant de visages que de cinq minutes passées là sauraient témoigner de sa présence en ce jeudi soir 7 août.

Il ne s’attendait toutefois pas à rencontrer une fille qui lui plaise. Il n’y était évidemment pas pour ça. Pourtant, elle était là et elle s’appelait Ève. Chaude et fondante comme une chandelle. Tout le contraire d’un mimosa! C’est pourquoi il lui avait laissé sa carte professionnelle en s’éclipsant aux toilettes après avoir reçu un texto qui portait à croire que le plan était en plein en train de foirer. De retour à sa table, une fois le dossier réglé, il y trouva une nouvelle inconnue. La cloche avait sonné.

En rentrant chez lui, Adam, excité par sa part du gâteau et impatient d’aller la récupérer dans le casier de la gare Centrale, chercha sa carte. Celle sur laquelle étaient inscrits le numéro du cadenas et son emplacement et qu’il avait fourrée dans sa poche avec les autres, sans penser qu’il en sortirait quoi que ce soit cette soirée-là.

Et lorsqu’il comprit qu’elle n’y était plus, qu’il l’avait donné rapidement à la belle qui lui était tombé dans l’œil, il se sentit comme une bonbonne de propane qui explose. Tout le contraire d’une puce qui saute dans le carré de sable!

Maintenant, n’ayant plus aucun contact avec ses complices, il ne lui reste plus qu’à attendre et espérer que cette fille l’appelle. Un vent d’aventure. Adam et Ève. Elle seule pourrait faire de sa vie de famille un 5 à 7. Tout le contraire était maintenant entre ses mains!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s