Et ça tourne !

Les 33 et les 45 tours recouvrent le tapis de la pièce. S’y côtoient Frankie goes to Hollywood, Lou Reed, The Who, Ornette Coleman, Art Ensemble of Chicago, Rod Stewart, The Yardbirds, David Bowie, ABC, ou encore Stephen ‘Tintin’ Duffy. Et plusieurs, plusieurs autres encore.

Que de souvenirs. Les soirées chez Charlotte étaient les plus mémorables. C’était l’époque des découvertes et des expérimentations de toutes sortes.

Béatrice avait une admiration sans borne pour David Bowie. Elle n’était pas la seule, bien sûr, mais elle avait une obsession: les personnages Ziggy Stardust ou encore Aladdin Sane l’habitait littéralement. Qu’elle aurait aimé le voir en spectacle avec son costume en pvc !

C’était à ce moment que le véritable déclic s’était produit. Une révélation qui ne l’avait jamais quittée. Elle en avait profité et même abusé sans aucune mesure et ne s’en privait aucunement aujourd’hui. Pourquoi en serait-il ainsi d’ailleurs ? Selon la maxime on n’a qu’une vie à vivre. Mais s’était trop peu pour Béatrice. Ça tout ceux qui l’avaient côtoyé ne serait-ce que quelques fois le savaient trop bien.

 

 

vcm_s_kf_repr_691x750

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s