Rumeur

Au coucher tout n’était que rumeur

On disait

La nouvelle était d’importance – d’une rare et grave importance – mais aucune confirmation n’était possible pour le moment

J’ai quand même bien dormi – j’ai rêvé que je faisais de la bicyclette – ensuite qu’un ours se couchait sur moi – bon dieu qu’il était lourd

Au matin – devant mon café – devant la télé – la nouvelle était encore incertaine

Dans le taxi – à la radio – on employait toujours l’imparfait ou le conditionnel – j’ai toujours eu du mal à différencier l’un de l’autre

Dans la rue qui me menait au travail – on discutait de la chose – que ce soit sur le trottoir ou dans les cafés

On imaginait le pire – on échafaudait tous les scénarios possibles – même l’inimaginable

Au travail aussi – tout le monde en parlait

Que ce soit au téléphone – par courriel – ou par tweet – la ville était une vraie basse cour

Le suspense à duré comme ça toute la journée

On a condamné – compris – excusé – exécuté

Chacun fut juge du procès de l’autre

Puis vint le téléjournal de fin de soirée – celui de 22 heures

Tous en haleine

Tous devant le petit écran de 47 pouces

Mais la rumeur……………..resta rumeur

Tout l’imbroglio fut démenti

Tout comme la veille

Au coucher – rien ne fut confirmé

J’ai quand même bien dormi – j’ai fait un rêve érotique – ensuite je me suis élancé dans le vide – sans parachute

Au matin – devant la télé – je prenais à nouveau mon café

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s