Cosmiques

Tellement différentes et pareilles en même temps.
Timô et Frisée s’en vont en bateau. Et y’a personne qui tombe à l’eau. Parce que quand Timô a le mal de mer, Frisée lui tient les cheveux. Quand Frisée rit trop fort et qu’elle manque de passer par-dessus bord, Timô lui tend la rame. Personne ne ferme sa gueule.
Ça rit, ça discute, ça s’obstine. Ça parle fort et ça crie, ça pleure aussi.
Mais Timô ne lâche pas prise, et Frisée écoute, et Timô comprend que les mots étaient mal choisis et Frisée aussi. Et les grands bras de Frisée font le tour de Timô qui cesse tout de suite de pleurer.
Communication one-0-one. You and me never alone.
Nous sommes plus fortes que les vagues et les marées. Les piranhas peuvent bien se rhabiller.  Et même si l’eau finit par rentrer et que leur bateau coule, elles n’ont pas peur : les jumelles cosmiques, ça flotte!
Publicités

Une réflexion sur “Cosmiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s