À perte de vue des boules blanches. Des petites, des plus grosses recouvrent la surface d’un champ. Pourtant on est ni en Louisiane, ni en Caroline du Sud. Et il n’y a aucun esclave ou quelque forçat avec des fers aux pieds en vue. Serait-ce une illusion ? Un effet des changements climatiques ?

Publicités

3 réflexions sur “

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s