Les musiciens caniculaires

Parfois, on peut les entendre chanter la moiteur de la nuit. Leurs petits corps gluants et grouillants de vie se frottent aux surfaces organiques et visqueuses en décomposition créant cette douce mélodie qui rappelle le son d’une fellation. Plus il fait chaud, plus ils sont heureux. Durant la canicule, je crois bien qu’ils se donnent en concert dans presque tous les foyers de la ville. Quand je rêve de tranquillité, je sors leur centre culturel sur le balcon. Pas de spectacle gratuit pour moi ce soir. Mais demain, quand le temps sera venu, j’irai chercher mes compagnons saisonniers pour les mettre à la rue.

Le matin venu, lors de la mise à la porte, leur salle de concert se brise sur mes pieds. Pluie d’asticots. C’est maintenant mon tour de chanter…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s