Sale gueule

J’ai toujours voulu donner du style à ma gueule – je trouvais que j’étais né ordinaire – que tout le monde passait à côté de moi sans me voir – pour s’extasier sur le voisin

Mais j’étais faible – jeune – et faible

J’ai lu des trucs que j’aurais pas dû lire et j’ai fait des trucs que j’aurais pas dû faire

Mais au moins là – à l’époque – on m’regardait – on m’interpelait – pas toujours pour du bon – souvent pour du mauvais – mais au moins j’existais

Aujourd’hui j’ai vieilli – j’ai lu d’autres choses et j’ai fait des trucs que j’aurais dû faire plus tôt

Mais le mal est fait

Heureusement un copain à moi qui travaille pour une revue de mode très tendance m’a sorti de ma détresse – de ma déchéance

Il a fait de moi son mannequin vedette

Il m’a mis de beaux vêtements sur le dos

Il s’est soucié des éclairages

Aujourd’hui – ma figure a du style

Je suis un beau monstre

Publicités

Une réflexion sur “Sale gueule

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s