Gastronomie et plaisirs de la chair

Elle se souvient s’être donnée à cet homme qui lui avait préparé un délicieux et croustillant confit de canard. Chauds et sensuels jeux de l’amour en guise de dessert. Puis aussi à cet autre latin qui avec minutie, arrangeait ses pizzas de façon si jolie qu’on aurait dit la toile d’un grand peintre. Une fois, elle avait gentiment mais résolument repoussé les avances de celui-là qui lui avait platement et sans classe, proposé un pâté chinois lors d’un premier rendez-vous. Elle avait tout bonnement trouvé une excuse après le pudding chômeur malgré l’insistance du jeune homme. La voilà maintenant devant ce grand gaillard russe duquel elle avait par curiosité accepté l’invitation à souper. La salle à manger est luxueuse et la lueur des bougies fait danser les ombres sur les murs. Alors que son corps et ses papilles anticipent le plaisir à venir, son hôte pose une assiette devant elle. Du boudin!!!! Décontenancée et prise au dépourvu, elle se lève et cafouille deux ou trois mots à peine audibles. Le gars lui indique la salle de bain. Elle s’y enferme, respire un grand coup, jette un regard interrogateur au miroir et d’un geste sans équivoque soulève la guillotine de l’unique fenêtre par laquelle elle s’engouffre. Après un saut de quelques pieds, elle se retrouve dans une ruelle et, à grandes enjambées, fuit droit devant elle. Non mais….du boudin!!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s