Droit devant

Un jour je me suis levé et j’ai eu besoin de courir

J’ai eu besoin de fuir

J’ai pris la voiture et j’ai roulé très longtemps

Loin de la ville

Mais chaque fois que je m’éloignais d’une ville – je m’en approchais d’une autre

Alors j’ai roulé – et roulé

Puis très loin – j’ai trouvé un sentier

Je suis descendu de voiture

On était le 1er octobre

J’ai déposé les clefs de la voiture sur le capot brûlant

J’ai vidé mes poches sous le regard intrigué d’un chevreuil aux yeux de biches

La nuit était proche

J’ai déposé l’enregistreur de mes pensées sur une roche déjà humide de la prochaine rosée

J’ai regardé une dernière fois derrière moi

Puis je me suis élancé dans le sentier

En courant

Droit devant

Publicités

Une réflexion sur “Droit devant

  1. J’aime ! … le rythme et ses courbes qu’il prend avant de s’élancer dans « le sentier droit devant  » …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s