Dans la mouise.

Je m’efforce d’y arriver … dans mon cerveau … les neurones ou sont-ce les  synapses ?  …  en tous les cas, il y a quelque chose qui ne va plus!  Je suis dans la mouise.  La brume m’envahit, m’entoure me submerge … s’agglutine …  une frangipane !

Je n’arrive plus à faire s’arrimer les idées.  Quelque chose les sépare, leur fait faire du crasy carpet dans les circonvolutions de ma matière grise.  J’ai l’esprit enfermé dans un baloney ciré, pas moyen de lui faire traverser cette frontière !

Je me sens comme j’imagine la vie quand on souffre du syndrome d’enfermement ou à un moindre niveau du syndrome de Tourette, c’est-à-dire le corps qui ne répond plus au cerveau mais dans mon cas c’est plutôt le cerveau qui est coupé de l’esprit.  Comment m’acquitter de ce thème ?  … Un dernier effort … je ne sais pas vraiment comment je pourrai inclure cette dernière contrainte …  faudrait que j’essaie de la passer en douce … d’être subtile … comme une chanson de Normand L’Amour glissée dans la dicographie de Dan Taylor !

Publicités

Rien ne va plus !

NON … NON … NON … NON … NOOON !!!

C’est pas compliqué il me semble !  Tu te mets sur la marque ici et TU DIS TON TEXTE  … Qu’est-ce que tu ne comprends pas là-dedans ?  On ne te demande pas d’improviser.  Si l’auteur veut que Jacob dise : « rien ne va plus ! » il ne veut pas entendre : « ben là ça marche p’us ! ».  Moi je peux te le dire par exemple: « ben là ça marche p’us pantoute! »…  Si tu ne changes pas d’attitude … Bon, on prend une pause … Qi Gong tout le monde …

Proust/Léveillée

Longtemps je me suis couché de bonne heure … et depuis que je n’y suis plus tenu c’est le bonheur !

Soit dit entre nous, j’avouerai que parfois j’aimerais faire partie des lève-tôt tout en  demeurant couche-tard évidemment !  C’est là que réside mon problème … Comment se coucher quand il reste tant de films à regarder, de roman à lire, de lignes  à écrire (…), de temps à occuper, à perdre à tout et à rien ???

Comment se lever après « seulement » 7 ou 8 heures de sommeil quand un  minimum vital s’établirait plutôt autour de 10 ou 12?

Il y a un manque …  ne pourrait-on allonger les jours ?

Talents

  • Talent
  • Artistique
  • Lamentablement
  • Enfoui
  • Nié
  • Tu
  • Talent
  • Artistique
  • Lâchement
  • Ecorché
  • Noyé
  • Tailladé
  • Tellement
  • Ancré
  • Largement
  • Exploité
  • Négocié
  • Tendancieux
  • Talent
  • Anticonformiste
  • Librement
  • Eclectique
  • Nonobstant
  • Thèseux
  • Talent
  • Artistique
  • Lumineux
  • Eléphantesque
  • Noblement
  • Transcendant
  • Tchaïkovsky (1840-18930)
  • Albertini (1644?-1685)
  • Lully (1632-1687)
  • El Khoury (1957-    )
  • Nyman (1944-    )
  • Telemann (1681-1767)
  • Thérèse Chabot (1945-    )
  • Anne Dangar (1887-1951)
  • Léopold L. Foulem (1945-    )
  • Enid Legros-Wise (1943-    )
  • Nathalie Côté ( 19_?-    )
  • Tremblay, Annie-Cécile (197?-    )

Un goût de … un goût de …

Il était une fois un ogre mangeur de lutins qui trouvait que ces bestioles avait un goût de … un goût de … un goût de warsh soyons honnête !

Bouffé comme ça, tout habillé, sans sauce, sans aromate aucun, que les restes de là où ils ont traîné accrochés à leurs hardes !!!  Imaginez !

Il avait beau écouter toutes les émissions de cuisine possible, fouiller sur internet … il ne trouvait jamais d’idées géniales sur la façon d’apprêter ses repas puisqu’il devait selon la tradition, les manger sur place sans les cuire à moins qu’ils aient été trouvés dans un incendie.

Il avait même tenté sa chance du côté de Crudescence … sans succès !  Il n’en pouvait plus !   Ce n’est pas tout, il devait émigrer tous les 24 décembre pour les suivre vers le Pôle Nord. Suivre sa pitance !  Non ! Il n’en pouvait tout simplement plus !!!  Il devait se trouver une fée marraine lui aussi comme tous les héros de contes … ou périr … comme tous les méchants des contes … ne surtout pas se reproduire pour imposer cela à des descendants !!!

Vivement une bonne fée … Pourriez-vous l’aider ?

La perfection du crime ou la perfection du temps ?

À l’extérieur la tempête fait rage … [cliché]

À l’intérieur sa conscience se débat mollement avec son lutin malfaisant …

Il a tout juste eu le temps de revenir de l’école avant que les chemins soient complètement bloqués.  Les autres doivent « camper » qui au bureau, qui au collège.

C’est le moment idéal !  Il se rend dans l’antre de cette chère Béa.  Par quoi commencer ?  Trouver son journal … trouver ses mots de passe.  Ça ce ne sera pas compliqué … pas d’imagination, la soeur !  Foutre le bordel dans le lieu … Ça c’est plus compliqué !  Pour qu’elle s’aperçoive de quelque chose faudrait plutôt faire le ménage !!!  Mais pas question !  Par contre on a tout le temps de passer ses secrets au peigne fin !  Il y a sûrement beaucoup de choses qui pourront servir à de futurs chantages … ou juste à faire royalement chier …