101e thème

Thème :

Poison.

Contrainte:

Histoire d’amour
Publicités

Un souper parfait

Le souper était presque prêt. C’est ce soir que tout allait culminer.

Ils s’étaient rencontrés il y a un peu plus de cinq ans. Pour la première fois de sa vie, Annie avez été emportée par l’amour qu’elle ressentait de la part de Simon. D’abord réticente,(elle avait tellement souffert avant), elle avait approché cette nouvelle relation d’un pas discret, mais Simon avait été patient, aimant, il comprenait et ne souhaitait que son bonheur.

Leurs amis étaient jaloux. Tout le monde voulait avoir une relation aussi belle, aussi pure , aussi simple que la leur. Quand un problème surgissait, ils en discutaient, calmement. Chacun pouvait exprimer clairement se qu’ils ressentaient, ils s’écoutaient et arrivaient toujours à une solution qui rendait tout le monde heureux.

Annie était convaincue d’avoir rencontré l’âme sœur, elle savait qu’elle finirait ces jours avec Simon.

Les problèmes ont commencés il y a quelques mois, des questions simples étaient évités. Une simple constatation tournait en reproche. Annie savait qu’il y avait anguille sous roches. Lorsqu’elle essaya d’en parler à Simon, la réaction de ce dernier n’était pas la même que d’habitude. Il fut pris d’une colère jamais vu, il se mis à dire des insultes et quitta l’appartement, en disant avoir besoin d’air.

Annie se doutait de ce qui se passait, elle fit ses devoirs. Elle se renseigna auprès de ses amis, des amis de Simon, ce qu’elle avait découvert lui avait brisé le cœur. Il y avait une autre fille. Simon qui se considérait comme un bon gars, était attiré par elle, mais ne voulait pas tromper Annie, il était confus et pensait sérieusement quitter sa douce pour voir ce qui pourrait se passer ailleurs.

Annie était résolue, il n’y aurait plus de cœur brisé, de pleurs. Elle ne recommencerait plus une relation du début. Elle pris donc une grande décision.

Le souper était presque prêt, Annie injectait la dernière dose de somnifère dans le rôti. Simon était sur le point d’arriver et elle lui avait préparé son repas préféré. Après le repas, Simon se sentirait fatigué (résultat des somnifères) Annie qui elle aussi commencerait à ressentir l’effet des somnifères lui proposerait d’aller se coucher, pour se reposer. Mais avant, elle avait travaillé fort pour faire un dessert, quelque chose de petit, mangé en une bouchée: une truffe contenant un poison paralysant.

Ensemble ils iraient se coucher pour une dernière fois, et ni un, ni l’autre ne se réveillerait de nouveau.

Annie l’avait toujours dit, elle finirait ses jours auprès de Simon.