80e thème

Thème :

Rien ne va plus!

Publicités

Synthétiseurs et boîtes à rythmes

Dalida, rien ne va plus! Si tu étais encore de ce monde peut-être que tu en rirais, mais certaines personnes ont remixé en techno house tes plus grands succès. Je l’ai découvert par hasard, dans le iPod du resto où je travaille.

Il y a un bon répertoire d’artistes là-dedans, chacun y contribue, et les tounes s’empilent dans un chaos réjouissant. C’est devenu un vrai plaisir d’être le premier à entendre le silence du bout d’une liste pour faire le DJ.

Ainsi, ce fut mon tour ce matin. À l’envie d’un classique allégé et rassembleur, je t’ai trouvé et je t’ai choisi, et voilà alors que je t’ai entendu en cela, impossible à aimer.

Le Casino

« Les jeux sont faits, rien ne va plus! »

J’entends la voix de la croupière dans ma tête. Ça sonne et résonne dans mon cerveau, comme si y’avait rien que ça dans mon esprit. Ça pis mon gun.

J’ai même pas de plan. Tout ce que je veux, c’est tout décalisser. En commençant par la porte jusqu’à la face du boss, en passant par le sourire du cave qui m’prend mon cash pis les p’tites croupières, habillées comme des putes de luxe, qui t’en font baver pis qui volent ton cash dès que tu clignes des yeux.

Y’est propre, mon gun. Y’est propre en criss.

J’ai pu rien à perdre, anyway. Y m’ont tout’ pris, les osties!
Ma job, ma femme, ma maison, mon char, mes enfants, jusqu’à mon rasoir.
Moi, j’m’en calisse de mon sort pis d’la mort. C’t’à soir que j’fonce dans l’tas pis j’ai l’intention d’y mettre le paquet.
J’ai des balles en masse.
M’a tirer tant qu’y’en a.

Perte de contrôle

Plus rien ne va !

Je perds la mémoire

Je ne me souviens plus de rien !

Qui suis-je ?

Où suis-je ?

Trop de questions

Trop peu de temps

Trop peu de réponses

Pourquoi ?

Trop d’interrogations

Trop de tout

Et de n’importe quoi dans ma tête

Une force  m’enfonce constamment plus avant dans un corps familier mais qui n’est pas le mien. Je suis incapable de m’en extirper. Je ne retrouve plus.

À jamais je suis perdue

Daphnée

janvier 2014

Jour de merde

Vous savez quand:

– Le toaster brûle vos toast.

– Vous vous brûlez avec votre café.

– Il n’y a pas d’eau chaude parce que le chum a pris une douche de trente minute.

– Il y a une tache sur votre robe.

– Vous êtes incapable de trouver vos clés.

– IL FAIT MOINS TRENTE DEHORS.

– Vous manquez votre autobus.

– Vous vous faites arroser de slush par une voiture.

– Il y a une panne de métro….

Vous savez quand ne fois arrivé au travail:

– Vous vous rendez compte que vous avez oublié votre lunch…. et votre porte-monnaie.

– Que vous avez une montagne de travail à rendre …. demain.

– Que votre patron vous tombe dessus….. sans raison.

-Que vos collègues passent leur temps en pause ….. alors que vous travaillez.

– Que votre ordinateur crash et que vous perdez votre travail… presque terminé.

– Que l’informatique juge votre problème comme bénin et vous fait attendre deux heures avant de réparer votre ordinateur.

-Que vous êtes obligé de rester au bureau jusqu’à 19 heure au bureau.

Vous savez quand:

– Vous devez être coincé comme une sardine dans le métro pour le retour.

– Il fait encore noir dehors.

IL FAIT TOUJOURS MOINS TRENTE.

– En arrivant à la maison, le chum n’a pas fait le souper.

– Il n’y a rien dans le réfrigérateur.

– Que la pizza met une heure à arriver et qu’elle est froide.

– Qu’il n’y a rien d’intéressant à la télé.

– Que votre chum bande mou…..

Il ne reste plus qu’à espérer que demain soit un jour meilleur.

Rien ne va plus !

NON … NON … NON … NON … NOOON !!!

C’est pas compliqué il me semble !  Tu te mets sur la marque ici et TU DIS TON TEXTE  … Qu’est-ce que tu ne comprends pas là-dedans ?  On ne te demande pas d’improviser.  Si l’auteur veut que Jacob dise : « rien ne va plus ! » il ne veut pas entendre : « ben là ça marche p’us ! ».  Moi je peux te le dire par exemple: « ben là ça marche p’us pantoute! »…  Si tu ne changes pas d’attitude … Bon, on prend une pause … Qi Gong tout le monde …